La campagne sur le terrainFlux RSS

Depuis St Jean de Luz, Rochefort, Député Européen, demande à MAM de clarifier sa candidature sur 2 points

Depuis St Jean de Luz, Rochefort, Député Européen, demande à MAM de clarifier sa candidature sur 2 pointsSud-Ouest

Dans le cadre de sa campagne européenne, Robert Rochefort, Député européen sortant, tête de liste "UDI MoDem Les Européens avec François Bayrou et Jean-Louis Borloo" faisait escale ce jour à St Jean-de-Luz pour une conférence de presse en terres centristes, aux côtés de Michel Veunac, Maire de Biarritz, Jean-René Etchegaray, Maire de Bayonne, Paul Badiola, ancien Maire de St Jean-de-Luz et de nombreux élus du B.A.B.

3 mai 2014|18:04


Ce fut l'occasion pour Robert Rochefort de rappeler le sens de la candidature des Européens : « Nous sommes la seule offre politique clairement européenne. Nous voulons "Faire l'Europe" car l'entre-deux dans lequel se situe la construction européenne actuelle ne nous satisfait pas. Nous pensons qu'une France recroquevillée derrière ses frontières et isolée ne pèsera plus dans le concert international des nations. L'avenir de nos enfants passe par l'Europe.

Tout en rappelant que Les Européens sont les opposants directs du Front National et du nationalisme guerrier qu'il nous propose, Robert Rochefort a regretté qu'il y ait dans cette élection de véritables "embrouilleurs" :

"UMP veut sanctionner le gouvernement. C'est mentir aux électeurs que de faire croire que le résultat de cette élection changera quoique ce soit à la politique socialiste menée dans notre pays. Le PS lui ne parle pas d'Europe et montre le peu d'intérêt qu'il a pour ce sujet en nommant Secrétaire d'État aux affaires européennes l'un des Députés les moins présents au Parlement européen, Harlem Désir.

Enfin, et après les déclarations pour le moins inquiétantes de Michèle Alliot-Marie, tête de liste UMP, Robert Rochefort a souhaité lui adresser deux questions :

" - Que fera Michèle Alliot-Marie dans trois ans ? Cette élection européenne est-elle pour elle une "salle d'attente" pour 2017 ? Il faut être clair avec les électeurs, ils ne doivent pas se laisser confisquer cette élection importante.

- Quelle Europe Michèle Alliot-Marie défend-elle ? Entre ceux qui veulent casser l'Europe pour la réduire à six pays, sans l'Espagne, ce qui serait pour votre région une catastrophe, et ceux qui semblent vouloir poursuivre la construction européenne, l'UMP est aujourd'hui un hasardeux mélange d'européens convaincus et d'eurosceptiques."

Partager sur  Facebook  -  Twitter

Inscription newsletter